Comment rester confiant après un échec ( partie 1 ) ?

Publié le par kak

 

 Qu’il soit professionnel, universitaire, sentimental, amical ou sportif, l’échec peut  :

  depressed-stone

- nous renforcer,

- ou nous affaiblir,

- voire nous détruire.

Et pour vous ….

 

 

 

 

L’échec : un ami ou un ennemi ?

  • Quels mots vous viennent à l'esprit quand on vous dit ‘’échec’’ ?
  • Quelle attitude adoptez-vous face à un échec ?

 

---

Pourquoi redoutez-vous l’échec ?

- car vous ne l’avez pas envisagé ?

- car dans la famille, on ne l’envisage pas ?

- car l’enjeu est vital ?

- car vous n’avez pas digéré votre dernier échec ?   

- car vous n’avez rien prévu derrière ? Adieux veaux, vaches, cochons !

- car vous avez peur des qu’en dira t’on ?

 

---

Redoutez-le mais ne l’ignorez pas : il est partout !

image Vous ne l’éviterez pas car la vie est une succession d’échecs et de réussites. 

Rappelez-vous lorsque vous avez appris à marcher : combien de fois êtes-vous tombé avant de rester enfin debout ?

Rappelez-vous lorsque vous avez appris à parler : à combien de fois vous y êtes-vous repris pour sortir un mot compréhensible ?

 

 Ne l’ignorez pas car si vous ne le savez pas encore, il vous sera d’une grande aide ! 

 

L’échec sentimental, amical, sportif, scolaire, professionnel….vous en rencontrerez des petits, des grands mais l’essentiel est dit par ses experts, ci dessous !

 

  ---

Avis d’experts

image

FlechesDroite32x32-026 Luis Fernandez (ancien professeur à l'INSEP, préparateur mental spécialiste en Sophrologie caycédienne, a collaboré à la  conquête de plusieurs titres de champions du monde et de médailles olympiques) .

''J'ai constaté que la différence fondamentale entre les champions et les autres ne résidait pas dans les capacités physiques, techniques, tactiques mais dans la démarche mentale, dans la façon de penser !

 

FlechesDroite32x32-026 Les américains définissent ainsi le gagnant et le perdant :

Le gagnant sait ce qu'il fera s'il perd et ne le dit pas.

Le perdant sait ce qu'il fera s'il gagne et le dit haut et fort.

Sous entendu,s ‘il perd , tout s’effondre ! Adieux veaux , vaches, cochons...'' '

 

FlechesDroite32x32-026 Thomas Edison a dit :’’ Ne l'appelez pas échec, appelez-le éducation ''.

 

 

 

Vous ne voulez pas perdre ? Mais êtes-vous un gagnant ? 

Victoire-au-sprint-de-Cavendish-122748 

FlechesDroite32x32-026 Si vous avez bien saisi les avis d’experts, vous avez compris qu’un gagnant n’a pas connu que des réussites. Cependant, il ne se laisse pas aspirer par la spirale de l’échec car il adopte une démarche efficace qui le remet assez rapidement en situation de réussir. 

FlechesDroite32x32-026 Un gagnant sait choisir aussi ses ‘’combats’’ pour accéder pas à pas à la réussite !

A l’image de la programmation sportive d’un athlète en vue des prochains JO de Londres par exemple. En effet, les sportifs savent bien qu’ils ne peuvent pas être au sommet de leur forme en permanence.

Savoir bien programmer sa saison sportive, ses études, savoir bien choisir  ses compétitions, ses écoles, ses formations, son entreprise…est aussi une qualité essentielle du gagneur.

FlechesDroite32x32-026 Le gagnant ne laisse pas de place au hasard, à la chance ! Dans le sport de haut niveau, dans les concours, le hasard n’existe pas. La victoire se joue parfois à quelques millièmes de secondes, à un demi-point près !

FlechesDroite32x32-026 Le gagnant anticipe : il ne se dit pas « On verra bien quand on y sera ». 60% de candidats ne préparent pas leur entretien de recrutement !  

FlechesDroite32x32-026 Le gagnant  ne dit pas « Je vais faire de mon mieux  ! » C’est quoi le mieux ?

Il va se donner les moyens de ses ambitions. Il va évaluer les moyens nécessaires à la victoire et se les procurer. Chaque victoire significative a un prix, le gagnant est prêt à le payer. 

FlechesDroite32x32-026 Le gagnant est réaliste et donc patient: il sait que les grandes choses se sont bâties avec le temps.

FlechesDroite32x32-026 Le gagnant ne s’éparpille pas : chaque pensée, chaque action, chaque jour est dédié à cette réussite !

FlechesDroite32x32-026 Le gagnant sait que réussir seul est difficile ! Il sait s’entourer des bonnes personnes, il accepte d’aller chercher et demander de l’aide.

 

Alors, êtes-vous un gagnant ?  

 

 

Ou faites-vous partie des perdants ?

Faites-vous partie de ceux qui font toute leur vie les mêmes erreurs ?

Faites-vous partie des ces récidivistes, ceux qui n’ont pas pris l’habitude  :

- d’apprendre de leurs erreurs ? 

- de se remettre en question ?

Faites-vous partie de ceux qui partent perdu d’avance ? 

 

FlechesDroite32x32-026 Avez-vous pris la fâcheuse habitude par contre :

- de chercher des coupables ? 

- de se trouvent des excuses ? 

- d’évoquer la malchance…? 

 

 

Coaching partie 1 :

image L'échec est donc cité par les experts comme une belle occasion d'apprendre, de tirer des leçons !

Pour cette première partie, je vous propose d’analyser votre dernier ou prochain échec.

Pour cela, posez-vous les bonnes questions ! 

  • Avais-je vraiment envie de réussir ?
  • Avais-je vraiment le potentiel pour réussir ?
  • Avais-je à ma disposition tous les moyens nécessaires ?
  • Que puis-je changer la prochaine fois ? Que dois-je faire différemment ?

 

-----

RDV bientôt pour la partie 2 !

J’aborderai ‘’Comment sortir de la spirale infernale de l’échec !’’ , pour retrouver confiance en soi !

Pour être sur d’être au RDV, inscrivez-vous à ma newsletter ( colonne de droite, en haut)!

 

Great Results

 

Karine SMAGGHE

Coach, préparateur mental

Consultante à l’école de Management de Grenoble.

 

 

 

Commenter cet article

Edite 29/06/2015 11:42

Merci beaucoup