Changer ? Est-ce vraiment possible ? Scénario contre mission !

Publié le par kak

Cet article s'inscrit dans le cadre du projet ''A la croisée des blogs''. Ce mois ci, le thème proposé est: "Est-il vraiment possible de changer?".
Je vous propose donc ma réflexion, issue de différentes lectures*, formations et de mon expérience personnelle. Je vous propose, par cet article, un défi pour changer dès aujourd'hui : ne lisez pas cet article en diagonale ! Ne le survolez pas ! Appréciez chaque partie, chaque mot. Laissez vous imprégner par le changement ! Prenez ce temps car changer prend parfois du temps ! Pas facile , n'est-ce pas ? 
Et si aujourd'hui était l'occasion pour vous de changer ?




 ''Chacun de nous à chaque matin la tâche de recréer l'univers à partir de son centre et nous ne pouvons pas échapper à cette responsabilité. Malheureusement nous avons tendance à nous laisser guider par nos habitudes et à répéter chaque matin la même corvée fastidieuse.'' (Martin Groder)

Alors, changer, est-ce possible ? Nous ne parlons pas de changer de crémière comme le propose la pub, mais bel et bien de changements plus conséquents qui peuvent boulverser notre vie : mariage, divorce, déménagement, reconversion professionnelle, créer une famille ...

Partant d'un constat, je vous ferai part d'une force mystérieuse car inconsciente pour beaucoup d'entre nous qui nous tire vers l'arrière alors que nous aimerions aller de l'avant.

 


1) Constat

D'un côté, nous avons ceux qui disent : je n'y peux rien, ce n'est pas de ma faute. Je suis comme ça ! Je suis comme mes parents ! Je n'ai pas de chance !

Ces personnes se déchargent inconsciemment de leurs responsabilités, se déculpabilisant ainsi. Ils remettent le contrôle de leur vie aux autres, à la génétique, au destin ... Dans ce cas, le changement sera impossible car ils ne se sentent pas maitre de leur destinée.

 D'un autre coté, il y a ceux qui déclarent : je vais essayer mais... Le changement souhaité sera difficile car d'avance les obstacles sont perçus comme dérangeants. Des freins psychologiques se présenteront aux moments les plus délicats et feront ''capoter'' leur projet !

 Puis, il y a ceux qui ont en eux cette force les poussant vers l'avant, vers le changement. Comme les autres, ils percevront des obstacles mais seront suffisamment confiants en eux pour les surpasser. Ces obstacles seront comme un défi qui leur permettront de grandir !

 

Existence houleuse ou existence heureuse ? Vie tournementée ou vie sans histoire ? Un long fleuve tranquille ou des montagnes russes ? Quelle est cette force mystérieuse qui nous malmène ou nous veut du bien ?

 


 

2) Notre destinée sous l'emprise de ...

 Notre vie est sous l'emprise d'un scénario. Dans son dernier ouvrage, Eric Bern ( l'inventeur de l'analyse transactionnelle) le définit ainsi : le scénario est le plan de vie élaboré dans la petite enfance sous pression parentale (ou substitut : famille, éducateur, professeur...), qui dirige le comportement de l'individu dans les aspects les plus importants de sa vie ( donc dans sa volonté de changer (ou pas)).

 

Vous êtes-vous déjà posé les questions suivantes : 

  • Pourquoi ai je fait ce métier ? Pourquoi ai-je changé ?

  • Pourquoi ai-je choisi cette personne pour vivre en couple ? Pourquoi ai-je divorcé ?

  • Pourquoi je fréquente telle personne ,

 Mais heureusement ce plan de vie n'est pas tout puissant ! On peut infléchir la trajectoire entamée. Ce qui laisse une perspective de réponse optimiste à ''Pouvons nous changer ? ''.

Quand nous essayons de comprendre ce qui se passe dans notre vie, pourquoi nous répétons les mêmes histoires, pourquoi changer est difficile, pourquoi nous sommes si souvent dans les mêmes impasses, c'est notre scénario qui va nous éclairer plus globalement.  

 

 3) Les différentes types de scénarios

 L'analyse transactionnelle propose 3 types de scénarios :

  • les gagnants qui atteignent leurs objectifs. ( j'y vais)

  • Les perdants qui ratent tout ! ( je suis comme ça !)

  • Les non gagnants qui réussissent presque, se racccrochent au lot de consolation.( je vais essayer)

Pas besoin de vous dire pour qui changer sera plus facilement réalisable et pour qui ce sera impossible tant que ...

 Mais heureusement, je vous le rappelle, nous ne sommes pas pris en permanence dans les filets de notre scénario de vie !

      



3) Les croyances scénariques

Dans tout scénario, il y a une tendance rigide à considérer les choses comme si on regardait le monde à travers des lunettes teintées qui sélectionnent ce à quoi nous portons attention ou pas !

Ces croyances, issues de la plus tendre enfance, façonnent notre scénario. Nos croyances sont ces idées que nous nous faisons sur la vie, sur le monde, sur nous-même et sur nos possibilités d'action sur cet environnement extérieur et de de son comportement probable à notre égard.


ex) Vous saluez une personne que vous croisez dans la rue. Elle ne vous répond pas. Quelle est votre réaction ? Réfléchissez quelques instants avant de lire la suite. Vous vous dites : 

  • Elle est malpolie !

  • Je ne suis pas digne d'intérêt ; personne ne me remarque!

  • Elle a un souci.

  • Elle ne m'a pas entendu ; vous renouvelez votre saluation.

Vous avez peut être d'autres réponses à proposer ?

En tout cas, les perceptions et réactions sont diverses. En fonction de cet évènement vécu, vos pensées, vos émotions, vos sentiments vont conditionner la suite.


 
ex) Vous voulez changer votre situation financière. Vous avez une idée que vous proposez à un ami pour vous épauler dans cet projet. Il vous rétorque que ce n'est pas une bonne idée et n'est pas prêt à vous aider. Quelle est votre réaction ? Réfléchissez quelques instants avant de lire la suite. Vous vous dites :  

  • Il a raison, j'abandonne cette idée.

  • Je n'ai que des idées nulles.

  • Je lui demande des expliactions.

  • Je vais chercher un soutien ailleurs.

  • Je vais trouver une autre idée!

 Vous imaginez bien que votre perception de la situation, du refus de votre ami, va conditionner votre volonté de changer !

  Nos croyances nous envahissent dans toutes les situations de notre vie :

- les croyances sur nous même : je suis bête, je n'y arriverai pas, je suis incapable, je ne vaux rien, je suis trop gentil ...

- les croyances sur les autres : ils sont bêtes, on ne peut compter sur personne, les gens sont incapables de se débrouiller seuls...les femmes sont manupulatrices …les hommes, des pervers.

- les croyances sur le monde ou la qualité de vie : la vie est dure, belle, mérite d'être vécu... tout va se payer.

 

Ces croyances vont donc engendrer des pensées, des émotions, des sentiments puis des attitudes qui vont oui ou non vous faciliter l'existence et donc les changements souhaités;



 

 

4) Vous permettez-vous ?

La permission c'est le degré de liberté ( vous avez le droit, vous êtes autorisés à ...) dont vous disposez dans notre vie :  

  • Les plus chanceux profitent d'idées positives sur eux mêmes, de nombreuses possibilités d'actions, d'évolution ce qui leur confère une grande possibilité de changements.

  • Les moins heureux se trouvent coincés dans des schémas répétitifs et douloureux.



- Vous permettez-vous de ressentir ? Ressentir vos émotions, les exprimer ? Les émotions sont des vecteurs puissants pour le changement ou le renoncement.

- Vous permettez-vous d'exister, d'avoir du plaisir, de réussir ? D'être vous ou d'être pour les autres?

Vous permettez-vous de grandir, de savoir, de penser ?

 Vous permettez-vous de changer ? Oui, go ! Non, qu'est-ce qui vous bloque ? Ces pensées, ces comportements, ces émotions qui vous figent, d'où viennent -elles ?

 

Faites ce voyage intérieur pour mieux comprendre et par la suite mieux entreprendre. Le changement vient de nous et non des autres. Le changement nait de nos tripes, se vit avec nos tripes et non celles des autres. Qu'est-ce que vous attendez de la vie ? Qui 'est ce qui vous fait vibrer ? Quels sont vos rêves ?

   


 

 

5) La gestion du stress : condition pour changer !
Les petits changements ne sont pas de grandes sources de stress. Cependant tout est relatif car à chacun sa mesure !

 Les grands changements, vie professionnelle ( reonversion, démission...) , vie privée ( mariage, divorce, déménagement, enfants ….), vie financière ( investir, vendre, acheter...) vont vous demander de passer par des zones inconfortables car insécurité, remise en question de vos habitudes, efforts à faire, prise de risques ….

 

Ce passage dans cette zone inconfortable est la condition pour arriver au confort, ce à quoi vous tendez. En effet , tout changement demande un effort soutenu pour surmonter des années de résistances émotionnelles intérieures ou venant de votre entourage. Vous avez tous un seuil au delà duquel le stress dépasse ce que vous pouvez tolérer.

 

Donc, pour réussir son changement, il faut être capable de faire face à maintes obstacles, il faut accepter de traverser cette zone d'inconfort !

  • Etre conscient(e) de ce qui vous attend,

  • Etre prêt(e) à parer,

  • Etre entouré(e),

  • Se faire accompagner...

Pour conclure : votre scénario vous tire vers l'arrière, vos missions ( projets, objectifs) vers l'avant. Scénarios et missions , 2 éléments indispensables pour vous rendre là où vous souhaiteriez être, aller !

Changer n'est donc pas une question de volonté, de courage. C'est une question de conflits non résolus (combien d'entre vous souhaitent perdre du poids mais n'y arrivent pas et se confrontent aux régimes yoyo ? Vous en aviez envie mais vous n'y êtes pas arrivés! Combien d'entre vous ont essayé maintes fois d'arrêter de fumer mais sans succès ?)

 

Oser ce travail d'introspection qui pourra venir à bout de vos blocages mentaux et cognitifs !

 

 

Libérez-vous de vos croyances défaitistes, des peurs et des habitudes qui vous empêchent d'avancer, de changer. '' Vivez vos rêves pour ne pas rêver votre vie !''

   

  Pour cela, si nécessaire, faites-vous accompagner, entourez-vous de gens qui connaissent le succès dans ce qu'ils entreprennent, cultivez des habitudes gagnantes !

Vous savez que vous rencontrerez des résistances, des obstacles : dites vous qu'ils font parti intégrante du voyage que vous entreprenez.Le changement exige du temps, des efforts, de la persévérance et de la patience. Préparez-y vous et entourez-vous de soutiens !

 Allez-y, la porte est grande ouverte ! Avant d'y aller, laissez-moi vos impressions et commentaires sous l'article. Voter aussi pour moi sous scoopeo : http://scoopeo.com/sante/changer-peut-on-vraiment
 

 

   
*Bibliographie :
Vous avez aimé cet article, vous aimerez surement ces 2 livres qui m'ont inspirée pour le rédiger.
      

  

Commenter cet article

Karine 13/03/2010 16:47


Merci à tous les 3 pour vos commentaires !
@Caro, en effet, il faut être le héro de notre histoire...
@Jérémie, contente de te retrouver ici...je crois que tu as fait un grand changement ces derniers temps; tu as pris les rennes en main ! Bonne aventure !
@Boréale, c'est en effet très intéressant je trouve de faire le parallèle entre notre scénario et celui de nos parents... Ca élucide bien des choses !


Boréale 09/03/2010 11:00


Excellent article ! A la fois très clair et très intéressant (et impressionnant par le travail qu'il suppose !)
Il me fait réfléchir aussi, et donne envie de creuser la question avec le bouquin de J.Cottraux.
A + ! :-)


Becquaert Jérémie 07/03/2010 21:55


Salut Karine, bel article effectivement, que de projets!!
J'ai bien aimé la structure de ton article et il m'a fait réfléchir...
je te souhaite une bonne continuation et à bientôt;
bises;
Jérémie


Caro 07/03/2010 14:59


J'aime bien cette idée de scénarios et de missions. Comme dans un film dont on serait à la fois le réalisateur et le héros.
Tu peux compter sur moi pour revenir régulièrement sur ton site. La thématique de ton blog est proche de la mienne (www.plein-denergie.com) :-)